Focus

Conférence à L’ING du 6 Février 2020

L'ADN du Luxe ® - Conférence à l'ING du 6 février 2020

Tout d’abord, je suis heureux ce soir, de faire cette conférence à l’ING

Je tiens à remercier la direction de l’école ainsi que Madame Jessica Zhang de me permettre de prendre la parole.

Il y’ a 32 ans, je commençais ma carrière de marchand de perles.  Aussi, c’est à l’ING que j’ai suivi mes études de gemmologie. Il est donc logique que j’y présente mon programme de transmission du savoir-faire perlier.

A ce jour, il existe de nombreux cours sur les perles. J’ai déjà eu l’occasion de m’entretenir de cela avec les responsables des différentes écoles françaises. On y parle de mythologie, de symbolique, de rois et de reines. On voit la composition chimique, moléculaire… Des perles passées au rayon X afin de pouvoir distinguer les perles fines des perles de culture ou d’imitations.

Objectifs pédagogiques

Tout d’abord, mon souhait est de vous faire partager la dimension sensitive, émotionnelle qui existe dans cet univers à travers les 3 sens qui sont :

  • Le son : Certes, rien n’est plus spécifique que le son des perles dans des tamis métalliques. Dans les salles de tri. Que ce soit dans une ferme perlière. Ou bien lorsque c’était dans la salle de tri de la Rambaud SAS.
  • Le toucher : Les perles ont des formes infinies. Le plaisir de l’acheteur que j’ai été, c’est ce contact avec cette matière, cette rondeur, ces formes irrégulières. Que ce soit, pendant des semaines entières à trier et à sélectionner des milliers de perles parmi un océan de formes diverses aux couleurs et dimensions variées. Ou bien, à travers ce module, lorsque mes élèves pourront manipuler et apprendre le tri grâce à un large choix de marchandises en provenance des principaux pays de production. Le Japon, Tahiti, Les Philippines, l’Indonésie, l’Australie et la Chine. Selon le vieil adage : « ce n’est qu’en forgeant, que l’on devient forgeron ».
  • Le regard : C’est une dimension spécifique de ce métier : voir. Avant toute chose, il faut apprendre à rentrer dans la matière. Distinguer le lustre de surface du lustre profond. Ensuite, explorer l’épaisseur de la couche perlière. Enfin, dissocier les couleurs de bases des irisations complémentaires. Pour certaines perles, le prix est évalué en fonction de la couleur. Pour chaque subtilité imperceptible, la cotation peut varier de 10 à 20%. Et la couleur va changer tout au long de la journée.  C’est un vrai exercice de style et parfois, une course contre la montre.  Autant vous dire que savoir regarder fait partie de cet apprentissage que je souhaite transmettre.

Ainsi, grâce à cette approche, vous pourrez entrer dans mon univers et vous pourrez comprendre ce qui a entretenu ma passion, pendant ces 30 années d’activité.  C’est dans ce but, que je décidai de traverser le monde afin d’aller sur une île perdue au fin fond du pacifique. Pour que je puisse y acheter une récolte d’exception…

C’est ce que je souhaite partager auprès de mes futurs étudiants, afin de créer de nouvelles vocations pour ce métier magnifique et si mystérieux.

 

Pour cela, j’ai conçu deux modules de formation :

Le module grade 1 : Les critères d’évaluation des perles de culture

 

L’objectif est de rentrer dans la matière et je vous propose d’y arriver grâce à :

  • L’utilisation des outils spécifique du métier
  • L’expérimentation et des travaux dirigés

A l’issue de cette formation de 3 jours, vous :

  • Aurez intégré les spécificités de la production des perles de culture marine et de la greffe perlière.
  • Connaîtrez les critères d’évaluation des perles de culture de Tahiti, du Japon et des Mers du Sud. Ainsi que les perles d’eau douce.
  • Serez à même (,) d’expertiser la qualité de ces perles en Loose pearls ou en collier.

 

Le module grade 2 : Le tri et la composition

 

L’objectif est d’appréhender l’achat et le tri d’un lot de perles, ou d’une récolte :

  • Afin d’intégrer la diversité des formes et des qualités existantes pour les utiliser au mieux en création et fabrication
  • Grâce à l’apprentissage des techniques qui permettent de valoriser les perles :
    • Tri
    • Encrage
    • Appairage
    • Composition de colliers

 

Vous pourrez y arriver grâce :

  • Aux outils du métiers
  • À l’expérimentation, avec des échantillons et des Travaux Dirigés

 

Ainsi, à l’issue de cette formation de 3 jours, vous disposerez des outils :

  • Afin de savoir trier les formes et les qualités de perles dans des lots bruts
  • Pour faire des appairages pour des boucles d’oreille
  • Grâce auxquels vous pourrez comprendre les principes de la composition des colliers de perles de culture du japon, Tahiti ou South-Sea.

Je vous remercie pour votre attention et vous donnes maintenant la parole afin de répondre à vos questions.

Merci à vous.

 

 

One thought on “Conférence à L’ING du 6 Février 2020

  1. Bonjour,
    J’ai eu l’opportunité de suivre votre présentation jeudi dernier à l’EAC, et je partage votre point de vue sur l’approche “terrain” du marché et la transmission, qui me semblent complètement oublié aujourd’hui
    J’adhère à votre pédagogie Bien cordialement Nancy Metthez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *